L'armure de Samourai

Introduction:

L'armure de samouraï est l'un des éléments les plus représentatifs de la culture japonaise. Elle est non seulement une protection pour le guerrier, mais aussi un symbole de pouvoir et de noblesse.

L'armure se compose de différentes pièces, chacune ayant sa propre fonction et son importance.

Dans cet article, nous allons aborder les différentes pièces d'armures et d'accessoires de l'armure de samouraï et leurs significations.

1 - Histoire l'armure japonaise

les differentes epoques au japon

L'armure de samouraï a subi de nombreux changements depuis sa création. Les changements les plus notables ont concerné les matériaux utilisés et la conception générale.

Au départ, l'armure était fabriquée à partir de matériaux simples comme le tissu et le cuir.

Au fil du temps, la technologie et la guerre ont évolué, tout comme les armures. Les samouraïs ont commencé à utiliser des métaux comme le fer, l'acier et le cuivre pour créer des armures plus robustes et plus protectrices.

La conception de l'armure a également changé pour mieux se protéger des attaques ennemies.

Par exemple, les samouraïs ont commencé à porter des casques à visière pour protéger leur tête et leur visage des épées et des flèches.

1.1 - L'époque Kofun (350-650)

Les samouraïs japonais, qui formaient une classe de guerriers dans le Japon féodal, étaient connus pour leur armure élaborée. Si l'armure servait de protection contre les épées et les flèches ennemies, elle était également un symbole de statut.

Les différentes parties de l'armure indiquaient le rang et la position du samouraï. Le casque, par exemple, était orné de cornes ou de plumes pour donner au guerrier un air féroce.

L'armure était également très décorée, avec des motifs complexes gravés dans le métal.

Outre le casque, le plastron et les protège-épaules, les armures de samouraïs comprenaient également des accessoires tels que des épées, des boucliers et des lances.

1.2 - L'époque Heian (794-1185)

La période Heian est une période de grande paix et de prospérité au Japon. Cela se reflète dans le luxe des accessoires d'armure de samouraï. Ils sont fabriqués avec des matériaux fins et un savoir-faire méticuleux.

Le trait le plus distinctif des armures de la période Heian est l'utilisation de tissus de brocart colorés. Ce type de tissu, importé de Chine, était très cher.

Par conséquent, seuls les samouraïs de haut rang pouvaient se permettre de porter des vêtements aussi exquis.

1.3 - L'époque Kamakura (1185-1333)

Le katana a été développé au cours de la période Kamakura (1185-1333). À cette époque, les seigneurs féodaux du Japon commençaient à exercer davantage de pouvoir.

Par conséquent, de nouveaux styles d'armures et d'armes ont été développés.

Le katana est devenu l'arme préférée des samouraïs car il était polyvalent et pouvait être utilisé en combat simple ou double.

Outre les épées, d'autres accessoires d'armure des samouraïs, tels que les casques, les boucliers et les plaques d'armure, étaient également populaires à cette époque.

1.4 - L'époque Muromachi (1333-1573)

L'armure des samouraïs a atteint son apogée durant la période Muromachi (1333-1573), également connue sous le nom de période Ashikaga.

L'armure était plus élaborée et comprenait souvent de petites capes, appelées sode, et des pantalons, appelés hakama.

Le casque, ou kabuto, était également plus complexe, avec une grande variété de motifs et de matériaux.

En fait, de nombreux éléments décoratifs des armures de samouraïs étaient inspirés par l'art et la mode chinois.

2 - Les différentes parties d'une armure de samouraï

armure de samourai japonais

Une armure de samouraï est constituée d'un grand nombre de pièces individuelles qui s'assemblent pour protéger le porteur.

La partie la plus emblématique d'une armure de samouraï est le casque, ou kabuto.

Il est suivi par la cuirasse, ou do, qui est le plastron porté par le samouraï.

Les autres pièces de l'armure sont les protections d'épaule, ou sode, les gantelets, ou tekko, et les protections de cuisse, ou hanbuku.

Ensemble, ces pièces protègent le samouraï des coups physiques ainsi que des coups de sabre et de flèche. 

2.1 - La signification d'une armure de samouraï

Les samouraïs étaient un peuple fier et honoré qui tenait en haute estime leurs épées (katanas) et leurs armures.

En tant que telle, l'armure des samouraïs était non seulement conçue de manière complexe, mais avait également une profonde signification symbolique.

Examinons de plus près certains des accessoires les plus importants de l'armure des samouraïs.

Le casque, connu sous le nom de "tsuka", était fabriqué en fer ou en cuir. Il protégeait la tête et le visage des blessures au combat et était généralement orné d'un redoutable motif d'aigle ou de dragon.

L'armure de poitrine, ou "haramaki", était faite de métal ou de tissu et servait à protéger les organes vitaux des flèches et des lames.

Les "sode" étaient des manches longues et fluides qui protégeaient les bras et les mains.

Le "hakama" était un pantalon qui se nouait à la taille, souvent orné de motifs élaborés.

Ensemble, ces pièces d'armure protégeaient le samouraï contre toutes sortes de blessures sur le champ de bataille.

2.2 - Comment est fabriquée une armure de samouraï

La fabrication d'une armure de samouraï est un processus long et laborieux qui nécessite de nombreux artisans différents.

La première étape consiste à forger les plaques de métal qui constitueront l'armure. Cette opération est réalisée par un forgeron qui utilise un marteau et une enclume pour façonner le métal.

Une fois que le métal a été forgé, il est envoyé à un spécialiste qui le décore avec des motifs complexes.

L'armure est ensuite assemblée par un artisan qui fixe les plaques de métal à un cadre de bambou ou de bois.

Enfin, l'armure de samouraï peut être laquée et finie à la feuille d'or.

2.3 - Les différents types d'armure de samouraï

L'armure de samouraï est un type d'armure qui était porté par les guerriers samouraïs dans le Japon féodal.

L'armure de samouraï se composait d'une variété de pièces différentes, notamment une cuirasse, un casque, des épaulettes, des protège-tibias, et plus encore.

Il existait de nombreux types d'armures de samouraïs, chacune étant conçue pour un usage particulier.

Certaines armures étaient conçues pour protéger contre les épées et autres armes, tandis que d'autres étaient conçues pour protéger contre les flèches et les projectiles. 

3 - Les différentes pièces de l'armure de Samouraï

3.1 - La protection de la tête

casque armure japonaise kabuto

La tête était protégée par un casque (Kabuto), qui avait une variété de formes et de styles. Le type de casque le plus courant était le style "Mamori", qui protégeait l'ensemble de la tête et comportait un protège-cou.

D'autres styles de casque populaires étaient le "Hoto" (casque en forme de pince de homard) et le "Sode" (casque large et carré).

Les samouraïs portaient également un masque (Hoate), qui protégeait le visage et la bouche.

Le type le plus célèbre de masque de samouraï était le masque "Oni", porté par les bushi qui se battaient au combat.

Les bushi portaient également un protège-cou (Nodowa), qui protégeait leur cou des coups d'épée, que l'on verra plus tard dans cet article. 

3.2 - La protection du corps - Do

La cuirasse (Do) était la partie la plus importante de l'armure des samouraïs. Elle protégeait la poitrine et le dos du samouraï. La cuirasse était faite de cuir laqué et se composait de deux parties :

  • un plastron
  • une jupe (Kusazuri)

Le Kuzasuri était fixé au plastron à l'aide de sangles en cuir. Le plastron et la jupe étaient tous deux décorés de dragons, de tigres ou d'autres créatures mythiques. Le plastron était également renforcé par des plaques de métal pour le protéger des flèches et des épées.

Le samouraï portait également une jupe d'armure (Kusazuri) composée de sept plaques de métal. Cette jupe protégeait les jambes du samouraï des coups d'épée et des flèches. 

3.3 - La protection des membres

L'armure est composée de différentes parties qui ont une fonction spécifique : le casque pour protéger la tête, le plastron pour couvrir le torse, les épaulières pour protéger les épaules, etc.

Mais l'un des éléments les plus importants de l'armure est sans aucun doute la protection des membres. Pour ce faire, les guerriers samouraïs utilisent des protections pour leurs bras et leurs jambes, fabriquées en fer ou en cuir.

Ces protections sont appelées "suneate" et "tekkou". Ce sont des pièces d'armure essentielles qui permettent d'éviter les blessures lors des combats.

4 - L'armure du samourai: les accessoires de l'armure

L'armure de samouraï est une tenue complète qui offre une protection totale au combat. L'armure est composée de différentes parties, chacune ayant sa propre fonction spécifique.

La partie la plus importante de l'armure est le karabitsu, ou plastron. Il est constitué de plusieurs couches de tissu et de plaques d'acier et protège la poitrine et l'abdomen.

Le sashimono est une grande bannière portée dans le dos du samouraï, qui l'identifie comme membre de la classe des Bushi.

Le horo est un chapeau conique qui protège la tête et le cou des blessures. Il est fait de plusieurs couches de tissu et est surmonté d'une pointe de métal.

4.1 - Le Karabitsu

Le Karabitsu est une pièce de l'armure du samouraï qui protège le cou. Il est composé de plusieurs éléments :

  • Une partie qui se plaque sur la poitrine et qui est reliée aux épaulières et aux manches
  • Une partie qui se place autour du cou et qui est fixée au torse par une sangle
  • Une partie qui se place sur la tête et qui est composée d'un heaume, d'un masque et d'un capuchon.

4.2 - Le Sashimono

le drapeau du guerrier samourai Sashimono

Le sashimono est un drapeau porté par les guerriers samouraïs. Il était utilisé pour identifier leur unité pendant la bataille et servait également de point de ralliement pour les troupes.

Le sashimono était fabriqué en soie et était de forme carrée ou rectangulaire. Il était décoré de l'écusson ou des armoiries du clan, et parfois du nom de l'unité du samouraï.

4.3 - Le Horo

Les samouraïs étaient un peuple de guerriers féroces et leurs armures étaient parmi les plus impressionnantes du monde antique. Mais les samouraïs ne s'arrêtaient pas là : ils accessoirisaient leur armure pour être encore plus redoutables sur le champ de bataille.

L'une des pièces les plus importantes de l'armure des samouraïs était le Horo, ou chapeau de guerre. Cette pièce était conçue pour protéger la tête et le cou des lames et des flèches ennemies. Il était également conçu pour intimider les ennemis grâce à son design impressionnant.

Aujourd'hui, vous pouvez acheter votre propre Horo en tant qu'accessoire pour votre costume de samouraï ou simplement comme un ajout cool à votre collection. 

4.3 - Le Jingasa

L'autre élément important de l'armure des samouraïs est le Jingasa, ou chapeau de guerre. Ce chapeau était destiné à protéger la tête des coups et des flèches, et il était généralement de couleur noire ou bleu foncé.

Il comportait une plaque de métal à l'avant pour dévier les armes et était souvent décoré d'un écusson familial ou d'autres symboles. 

Conclusion:

L'armure de samouraï est une armure complète qui offre une protection à la tête, au corps et aux membres. L'armure était le plus souvent utilisée au cours des périodes Kamakura et Muromachi. L'armure était faite de plaques de métal et était souvent décorée de motifs complexes.